Mots-clefs

, , ,

La blonde entre deux âges, cheveux relevés par une pince, lunettes carrées, visage fermé, manteau à col et manches en cuir, écharpe , collants , bottines à talons hauts carrés, sac Chloé noirs et un sac de toile blanche. La blonde, donc, agitée, s’assied en face de toi, jette ses sacs sur le siège encore libre d’à côté, croise haut les jambes, de biais, sort un tube du sac blanc, retire ses lunettes et s’enduit le visage de crème hydratante, avant de sortir un poudrier et un pinceau d’un geste rageur, attente de quelques secondes puis non. Range ses trucs et dégaine du fil noir et une aiguille, enfile l’aiguille, coupe le fil avec ses dents, attrape la poche de son manteau la retourne et coud. Du monde monte. Tout en cousant elle décroise les jambes, les remet devant elle, balance le sac blanc qu’elle coince contre la vitre et termine sa couture. Sort une pochette dorée tu sais plus trop d’où, ça va trop vite, extirpe des ciseaux, dorés aussi, coupe le fil et range fil aiguille ciseaux dans la trousse. Tu te dis là elle va se poudrer. Perdu. C’est une lime à ongle en métal qui apparaît et les pauvres ongles vont prendre cher. Terminé. Un mobile à étui orange apparaît, et lui aussi passe un sale quart d’heure, balayé à grands coups d’ongles limés. La blonde, visage toujours fermé, concentrée, absente aux gens qui l’entourent, sort le numéro de Elle qui dépassait du sac blanc. L’ouvre. Le referme et se met à fouiller dans les deux sacs avant de sortir du sac Chloé un sac en plastique blanc contenant un collier de quatre rangs de fausses perles torsadé. Qu’elle désentortille mais c’est pas joli parce que ça reste tout tordu. Réentortillage collier fourré dans le sac en plastique qu’elle remet dans un sac tu sais plus lequel tu suis plus t’es épuisée pour elle. La blonde reprend le Elle dont elle tourne rapidement les pages sans les lire. C’est le moment où tu vas descendre, déjà debout pardon monsieur tu te retournes et tu la vois ranger précipitamment son magazine. Tu ne sais pas si elle est descendue.

Publicités