Ce matin reprise du travail après une semaine de pause, et te voilà bloquée dans ton RER à cause d’un accident grave de personnes en gare de Magenta.
Magenta c’est le nom étrange qu’ils ont donné à la station qui dessert la Gare du Nord et qui plonge les non-initiés dans des abîmes de perplexité – faut descendre où pour aller gare du Nord on fait comment pour aller gare de l’Est.
J’aime pas quand j’entends accident grave de voyageur. Il y a des degrés, tu comprends. En général c’est malaise de voyageur. Accident grave, ça veut dire quoi ? Suicide ? Personne tombée accidentellement ou poussée (ton cauchemar) sur les voies ?
Le gars du guichet t’a affirmé que ta station serait desservie, le conducteur du train vient de dire le contraire. Tu râles un peu, pour la forme, autant que le virus qui t’a attaquée en force hier te le permet.
Les gens sont plutôt calmes et résignés dans la rame, moins de monde, ça sent le début des vacances.
Le jeune fille qui s’énervait au téléphone tout à l’heure sur le quai pour semble-t-il une histoire d’inscription dans une école doit être encore plus énervée.
Tu envoies un SMS à tes collègues.
Le train roule tout doucement.
Tu seras très en retard et très enrhumée pour ta reprise.

Publicités