Chaque année tu m’envoyais deux cartes : une pour mon anniversaire, et une pour ma fête. Tu les envoyais toujours trop tôt, inquiète que je ne les reçoive pas à temps. Tu étais toujours inquiète. Toujours. Pour tout. Maintenant tu te reposes, enfin.
Et moi je réinvente la carte de ma vie.

Publicités