Ils sont allongés côte à côte sur une couverture blanche, à l’ombre d’un olivier au tronc duquel est appuyé un tandem. Il lit, étendu sur le dos, chemise de lin blanc et bermuda beige, chapeau de paille sur la tête, une main sur le ventre, l’autre tenant le livre. Elle, allongée sur le ventre, robe de coton blanc, chapeau de paille posé près d’elle, consulte un agenda. A leur gauche un panier garni de fleurs des champs, une baguette, et un bol blanc rempli de tomates rouges. Trois coussins vert pâle complètent le tableau.

Elle l’interroge, chéri, tu lis quoi, tu n’as qu’à regarder, non merci, 807 pages, très peu pour moi, on fait quoi le 10 septembre ? J’en sais rien, pourquoi, c’est les dix ans de mariage des Dumont, t’as vu leur tronche, dix ans de malheur, oui.

« Aie ! »
« Qu’est-ce qu’il y a encore ? »
« Une guêpe m’a piquée ! C’est tes fichues tomates, là, ça les attire »
« Tu crois pas pas que c’est plutôt tes fleurs à la con qui seront fanées avant qu’on soit rentrés ? »
« J’en sais rien, je veux rentrer  »
« Eh bien rentre seule, alors ! »
« Tu as oublié qu’on a loué un tandem ? »

Deux semaines plus tard, à l’anniversaire de mariage des Dumont : « Et ça c’est la photo de notre pique-nique en Provence, nous avions loué un tandem, dommage, Isabelle s’est fait piquer par une guêpe, je n’ai pas voulu rentrer, elle a fait une allergie et s’est retrouvée à l’hôpital d’Aix. On va bientôt divorcer. Vous viendrez à notre fête ? »

Publicités