Aujourd’hui c’est dimanche et c’est atelier d’écriture, seul motif valable pour te tirer du lit et reprendre les transports en commun après une semaine de turbin.
Tu vas faire la grande traversée, Est-Ouest. 93-92. RER E- RER B. Deux mondes.
Dans ton RER ça parle multicolore. Le paysage est gris mais tu sais la beauté du laid.
La transition s’effectue gare du Nord, celle qui fait fantasmer les cinéastes et les gens qui n’en connaissent que la surface Eurostarienne. Toi tu l’appelles la cour des miracles.
Tu patientes debout sur le quai crasseux. Pas de sièges. Des valises. Un papa et sa petite fille blonde qui ne veut pas aller chez mamie pour les vacances – tu veux un câlin ? Tu fixes le panneau d’affichage, peur de te tromper de train, territoire inconnu.
Le RER est encore plus crasseux que le tien, stigmates de la nuit du samedi. Châtelet-les Halles, Saint-Michel-Notre-Dame, Luxembourg, Port-Royal, Denfert-Rochereau, Cité-Universitaire, Gentilly.
Sortie du tunnel. La rame s’est vidée. La nuit a été courte, tu prends tes aises.
Dehors, il fait toujours gris.

Publicités