La revue Pantouns m’a fait l’honneur de m’inviter à contribuer à ses publications, le défi a été relevé et mes deux premières contributions ont été publiées dans le numéro spécial Pantouns du monde en janvier 2014.

pantouns-9

Pantoun mélancolique

Sur l’autre rive un bateau rouge
Quitte le port encore désert
Mon cœur avide à peine bouge
Dans mon corps arrimé à terre

Pantoun d’amour

Au parc endormi l’arbre bouge
Ses feuilles bruissent doucement
A minuit dans la chambre rouge
S’effeuille un couple tendrement

Et pour vous donner une définition du pantoun (que vous retrouverez en première page de la revue) et vous inviter à en écrire aussi :

« Le pantoun est un genre poétique malais remarquable, et dont le nom
commence à être reconnu des francophones, même s’il n’a pas encore chez
nous la célébrité de son cousin japonais, le haïku. Nos poètes ont écrit des
milliers de haïkus français, et il s’en échange des milliers sur nos sites
poétiques. Mais ce n’est pas, hélas, le cas du pantoun, pratiquement absent de
nos blogs, sites et traditions poétiques…
Dans le but de faire (re)découvrir cette forme noble et, à terme, d’en
tirer un recueil qui lui serait entièrement dédié, nous vous proposons de
contribuer à notre revue bimestrielle Pantouns en nous soumettant vos
créations «pantouniques» !
Vos contributions sont à envoyer via notre page Facebook, notre compte
Twitter ou directement à l’adresse suivante :
lettresdemalaisie@gmail.co  »

Ma prochaine contribution dans le numéro de mars.

Publicités