Quitter l’appartement les yeux encore emplis de rêve – maison au bord de l’eau. Descendre et sentir se réveiller les douleurs, je suis vivante, il pleut, et je n’ai pas de parapluie.
Du haut de la rue voir mon train entrer en gare, s’arrêter et repartir. Ralentir le pas et pester contre soi et la météo.
A la gare ne pas trouver le livre que je cherche (évidemment), à la place prendre une salade composée pour le déjeuner.
La rame est calme puis cette fille à oreillettes qui monte et crie sa vie dans le micro. Je vais me débarasser de mon ex. Trois fois. Tenter de fermer les oreilles mais l’entendre quand même. Flemme de bouger. Elle a failli coucher avec Maurice. Sourire.
Espérer que le conducteur de bus ne me fermera pas la porte au nez comme hier.

Publicités