Descendre à la gare, croiser un type pieds nus et en peignoir, accident de porte claquée, saint Valentin ratée ?
Loupé mon train, pas envie de courir. Temps pourri.Traîner 5 minutes au Relay, feuilleter un magazine et me diriger vers l’escalator, suivie par le sifflotement agaçant et l’odeur de café d’un homme qui vient s’asseoir près de moi dans l’abri vitré avec son gobelet et son Parisien. 
Du monde pour un samedi. Des valises. Les vacances commencent. J’avais oublié. 
Un train court sans lumière ni chauffage entre en gare. Se ratatiner sur son siège. Ce soir c’est le week-end.

Publicités