Il y a des matins bénis où ta rame -toujours celle du haut- est toute calme, est-ce que c’est la pluie, dehors, qui crée cet engourdissement ? Casques sur les oreilles, journaux, un livre, smartphones, mots fléchés, et cette dame en face de toi qui dort, mains croisées sur son sac, tête s’affaissant doucement puis se relevant dans un mouvement qui te berce. Tes yeux se ferment…

Publicités