Mots-clefs

, ,

Image

Première fois que je viens à Étretat .Je n’étais pas prévenue, c’est une ville d’amoureux, et ce ne sont pas les goélands obèses quémandant des moules, des frites et du n’importe quoi aux couples dînant sur les terrasses chauffées des restaurants alignés sur la jetée qui prétendront le contraire.

Montée à la Chapelle, vent terrible, tandem allongés dans l’herbe, elle dans ses bras, regardant ensemble dans la même direction etc… Fixé l’aiguille en face qui se plante dans mon coeur.

Redescendue, trouvé un rayon de soleil et un banc. Écrit un 807 aigri.
 
 
 
 
 
 
 
 
Publicités