Mots-clefs

De ces statuts d’été iodés et azurés que restera-t-il ? Un peu de sel sur une nappe bleue, un peu de miel sur des corps apaisés, un peu de rêve et des photos, quelques étreintes et des adieux, peut-être…

Sans oublier : les bouchons du retour, les sacs à vider, le linge sale à laver, les factures à régler, l’avis d’imposition, le boulot à retrouver et les 807 mails en attente.

Publicités