Mots-clefs

Treize minutes et quarante-cinq secondes. C’est le temps qu’il m’a fallu pour réaliser qu’il était parti. Parti pour de bon.807 secondes pendant lesquelles j’ai cru qu’il était allé chercher des cigarettes, oui des cigarettes, non ce n’est pas politiquement correct, oui c’est affreusement banal, c’est cliché, c’est usé, éculé, mais pourtant c’est exactement comme ça que ça s’est passé, et ceux qui ne me croient pas eh bien qu’ils retournent à leurs thèses et à leur littérature et à ce qu’ils veulent et après tout moi je m’en fous.

Je me fous de tout.
Je.
Veux.
Juste.
Qu’il.
Revienne.

Publicités